Les dangers Récits d’espoir et de courage Les naufrages Sauvetage des épaves Jeu de naufrages Accueil
Le Cimetière du PacifiquePour voir davantage du Musée virtuel du Canada
BibliographieLes naufrages de l'île de VancouverNavigation
Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Il existe plusieurs livres et articles intéressants sur les naufrages, l’archéologie sous-marine et l’histoire maritime. Nous en avons énuméré plusieurs ici. Vous trouverez certains d’entre eux intéressants et inspirants pour votre propre recherche sur les naufrages. En plus d’entrevues, d’archives, de journaux historiques et de photos, nous avons utilisé des livres dans nos recherches pour bâtir ce site Web. Prenez note que les gens ont diverses raisons pour écrire un livre et ce n’est pas parce que de l’information est dans un livre que cela signifie qu’elle est juste.

haut

Île de Vancouver, cimetière du Pacifique et les naufrages en Colombie-Britannique

Gibbs, J.A., Shipwrecks off Juan de Fuca, (Portland : Binfords & Mort, 1968).
Bien que cette source soit vieille, elle est grandement utilisée dans plusieurs autres textes sur ce sujet. Elle traite précisément de naufrages et des occurrences à l’entrée du détroit Juan de Fuca et dans celui-ci (au nord de l’État de Washington et au sud de l’île de Vancouver). L’auteur inclut une histoire brève et informative du détroit Juan de Fuca. Le langage et l’approche sont quelque peu dramatisés, mais il y a des sujets intéressants, y compris le rôle important des Premières nations, les bateaux fantômes, les récits d’héroïsme et la guerre. L’élément le plus utile de cette source est la vaste annexe, qui comprend des entrées sur des centaines de naufrages dans la région. Chaque chapitre comprend plusieurs photos historiques ainsi qu’un graphique qui indique sur une carte tous les naufrages de la région.

Grover, David H, The Unforgiving Coast: Maritime Disasters of the Pacific Northwest. (Corvallis: Oregon State University Press, 2002).
Bien que cette source se concentre principalement sur la côte américaine, elle consacre un chapitre complet sur le naufrage du Valencia. Peut-être plus important encore, le chapitre d’introduction aborde des sujets fascinants tels que l’impact des nouvelles technologies sur les marins et le niveau d’entraînement que chacun recevait au tournant du 20e siècle. Un autre aspect utile de cette source est l’approche méthodologique socio-économique exposée dans le premier chapitre. Le chapitre sur le Valencia, qui se fie grandement sur le livre de Gibbs, les registres gouvernementaux et des articles de journaux, est bien écrit et approfondit le sujet.

Marc, Jacques, Historic Shipwrecks of Northeastern Vancouver Island. (Société d’archéologie sous-marine de la Colombie-Britannique,1990).
C’est sans aucun doute notre plus importante source à cause de sa concentration précise et l’information statistique approfondie sur les naufrages au nord-est de l’île de Vancouver. Cette source comprend une section méthodologique utile qui traite de l’éthique et de la logistique de la plongée archéologique d’épaves ainsi que de la documentation. Le chapitre d’introduction traite également de sujets d’importance géographique concentrés sur certains sites. Chaque entrée comprend des photos historiques de bonne qualité qui incluent souvent des photos d’épaves et des prises sur place.

Marc, Jacques, Historic Shipwrecks of Southern Vancouver Island. (Société d’archéologie sous-marine de la Colombie-Britannique, 1990).
En complément à Historic Shipwrecks of Northeastern Vancouver Island, ce livre fournit la même structure, perspective et qualité d’information spécifique au sud de l’île de Vancouver.

Nicholson, George, Vancouver Island’s West Coast: 1762-1962. (Victoria: George Nicholson, 1965).
C’est une histoire longue et approfondie de la côte Ouest. C’était une des sources clés utilisées par l’UASBC. Elle a presque cent chapitres distincts sur les peuples, les endroits et les évènements importants qui ont marqué les trois cents années d’histoire couvertes.

Rogers, Fred. Shipwrecks of British Columbia. (Vancouver: J.J. Douglas Ltd., 1973).
Voici une étude systématique des naufrages selon leurs emplacements géographiques. Il y a des chapitres sur le détroit de Georgia, le détroit Juan de Fuca, la côte Ouest et la côte Nord. De façon pratique, chaque section énumère les navires par ordre alphabétique. La nature de l’information est statistique et comprend les dates importantes, les emplacements et les réactions. On y trouve également une brève section sur les bateaux trésors ainsi qu’un chapitre sur les conseils pour la plongée d’épave. Une annexe énumère le nom des navires et des capitaines.

Rogers, Fred. More Shipwrecks of British Columbia. (Vancouver: Douglas & McIntyre, 1992).
Cette source est une étude approfondie des naufrages en Colombie-Britannique et comprend la région environnante de Victoria ainsi que la côte Ouest de l’île. Conçue comme guide de référence, elle inclut des entrées brèves mais précises sur les naufrages dans la région qui n’ont pas été couverts par son premier livre. Inclus dans ce volume est un grand tableau détaillé des naufrages près de l’île de Vancouver, y compris 458 épaves.

Wells, Richard E., Guide to Shipwreck Sites Along the Washington Coast. (Victoria: 1989).
Voici une brève collection de récits historiques sur environ quarante-cinq naufrages au large de la côte de l’État de Washington, accompagnée de dessins et de cartes vignettes.

haut

Archéologie sous-marine / Plongée d’épaves

Blackman, D.J., ed. Marine Archaeology. (London: 1971).
Cette publication inclut les débats du 23e Symposium de la Colston Research Society de Bristol. Les articles abordent les découvertes dans la Méditerranée et en Grande-Bretagne, l’utilisation d’instruments sous-marins, l’étude du littoral et les approches de conservation.

Foster, J.G., ed. British Columbia Shipwreck Recording Guide. (BC: 1991, 1996).
La division Archéologie du ministère des Petites entreprises, du Toursime et de la Culture a créé ce guide pour l’identification systémique, la description et l’enregistrement de sites archéologiques. Il contient des clés pour l’identification, un glossaire et un formulaire pour l’enregistrement d’épaves.

Gentile, Gary, Advanced Wreck Diving Guide. (Maryland: Cornell Maritime Press, 1988).
Voici une source générale sur la plongée d’épaves et elle n’est pas spécifique à l’île de Vancouver. Elle traite principalement des aspects techniques et l’équipement nécessaire pour la plongée d’épaves. En tant que guide pratique, c’est informatif et détaillé. Les sections sur la Récupération et la Conservation sont d’un intérêt particulier.

Marc, Jacques, The Underwater Heritage of Friendly Cove. (Société d’archéologie sous-marine de la Colombie-Britannique,1997).
Cette publication est le résultat d’une reconnaissance des Ressources culturelles submergées effectuée dans Friendly Cove, au bout de l’île Nootka sur la côte Ouest de l’île de Vancouver. C’est une excellente source d’information détaillée sur les méthodologies et les procédures requises en plongée archéologique sous-marine. Elle dresse également un profil de l’ampleur des artefacts trouvés, de leur signification culturelle pour les Premières nations et pour l’histoire maritime de la Colombie-Britannique. Le livre inclut également l’histoire de la région relativement aux Premières nations, détaillant leurs relations avec les cours d’eau de la région. Par la suite, il y a une section qui traite de la période après le contact et l’utilisation des cours d’eau dans ce contexte. Il y a également une discussion technique sur les instruments utilisés dans la reconnaissance ainsi qu’une analyse scientifique des artefacts.
Note : l’UASBC a également publié un rapport semblable sur les naufrages et les sites culturels dans l’anse Burrard et le détroit Howe (David Leigh Stone, 1994). Bien qu’il ne se rapporte pas à notre projet, le rapport inclut de l’information intéressante et détaillée sur l’architecture des navires en acier et la façon de les naviguer. De plus, il donne une bonne idée de l’apparence réelle des épaves.

McDonald, Kendall, Wreck Detectives. (London: 1972).
L’auteur jette un coup d’œil sur une série d’études de cas européens en archéologie sous-marine prenant leurs découvertes respectives comme preuve de l’origine, de la destination, etc., des navires.

Stone, David Leigh, The Wreck Diver’s Guide to Sailing Ship Artifacts of the 19th Century.
(Vancouver: UASBC, 1993).
Ce livre a été publié par l’UASBC. Il utilise les naufrages de la Colombie-Britannique comme exemples et pour les illustrations. Il offre des détails sur les mécanismes de la plongée d’épave, organisés systématiquement selon les éléments du navire ainsi que des illustrations précieuses sur les parties du navire les plus susceptibles d’être trouvées. De plus, chaque section contient des images avant et après pour aider les plongeurs à reconnaître ce qu’ils voient.

haut

Sources contextuelles

Basnight, Bob, What Ship is That?: A Field Guide to Boats and Ships. (Connecticut: The Lions
Press, 1996).

Pêches et Océans Canada, Garde côtière du Canada, Aides privées à la navigation – guide du propriétaire, Édition 2001. (Ottawa : Garde côtière canadienne, 2000).
Ce guide de La Garde Côtière Canadienne donne des explications bilingues des aides à la navigation (bouées) sous l’autorité de la Loi sur la Marine marchande du Canada et contient une liste des responsabilités des navigateurs, des diagrammes en couleur des bouées et leurs significations ainsi qu’une liste des fabricants autorisés.

Glover, William. ‘The Challenge of Navigation to Hydrography on the British Columbia Coast,
1850-1930’ The Northern Mariner v. VI No. 4, (octobre 1996).
Cet article de revue examine les techniques de cartographies et des politiques utilisées pour l’île de Vancouver et la Colombie-Britannique qui ont eu un impact sur la précision de la topographie maritime et conséquemment sur les voyages et le commerce. Il comprend des images de Powell River et plusieurs notes en bas de page.

Gores, Joseph N.; préface de Willard Bascom, Marine Salvage : the unforgiving business of no
cure, no pay
. (New York: 1971).
Ce volume est rempli de la sagesse acquise durant l’expérience de vie d’un sauveteur, y compris la vente d’assurance, l’équipement, les conditions de sauvetage, les règlements, etc.

Hagelund, William, Harbour Burning: A Century of Vancouver’s Maritime Fires. (Hancock
House, 2002).
La recherche et les sources de ce livre procurent divers aspects d’histoires de naufrage, particulièrement en ce qui a trait à l’impact économique et social sur le développement de Vancouver.

Jupp, Ursula. Home Port Victoria. (Victoria: 1967).
Voici une collection d’histoires réelles à propos d’hommes et de navires qui ont navigué en partance de Victoria, racontées par des marins lors de réunions du club Thermopylae de Victoria en Colombie-Britannique. Il y a également de brèves descriptions des narrateurs et des articles pertinents sur l’histoire du port de Victoria.

Sager, Eric W. ‘The Shipping Industry in British Columbia from 1867 to 1914’ The Northern
Mariner
v. III No. 3, (juillet 1993).
Cet article de revue jette un coup d’œil sur la marine marchande dans les eaux de la Colombie-Britannique à la fin du 18e siècle et au début du 19e, avec des tableaux des navires enregistrés.

Wilson, Garth and Summers, John. ‘Maritime Museums and Material Culture Studies’ The Northern Mariner v. IV No. 2, (avril 1994).
Cet article de revue contient une discussion sur l’approche méthodologique de l’étude d’objets en ce qui a trait à l’application des études maritimes avec des suggestions pour l’observation et le choix de questions pertinentes.

Smith, Dwight L., Ed., A Tour of Duty in the Pacific Northwest: E.A. Porcher and H.M.S. Sparrowhawk, 1865-1868. (Alaska: University of Alaska Press, 2000).
Voici le journal d’Edmund Augustus Porcher, capitaine de la Marine royale du H.M.S. Seahawk à Esquimalt. C’est un compte-rendu de l’histoire coloniale de l’île de Vancouver, de la station du Pacifique et des eaux environnantes. Il fournit de l’information détaillée sur comment et pourquoi et par qui les eaux étaient utilisées autour de l’île de Vancouver à la fin du 19e siècle. Il comprend de magnifiques reproductions d’aquarelles faites par des artistes de la Marine royale qui naviguaient sur le H.M.S. Seahawk.

Webb, Robert Lloyd, On the Northwest: Commercial Whaling in the Pacific Northwest, 1790- 1967. (Vancouver: University of British Columbia, 1988).
C’est une source utilisée par l’UASBC. C’est une histoire approfondie de la chasse à la baleine qui comprend des sections sur l’entreprise Victoria Whaling, l’île de Vancouver, la compagnie de la Baie d’Hudson et les Premières nations.

haut

Lecture de divertissement

Neitzel, Michael, The Valencia Tragedy. (Surrey: Heritage House Publishing Company Ltd.,
1995).
Cette source est un court récit sur le naufrage du Valencia. Elle comprend un compte-rendu et toutes les histoires à sensations qui sont associées à un naufrage de cette envergure. On raconte également l’enquête subséquente sur la tragédie. Il y a des photos historiques des épaves et des gens concernés.

Paterson, T.W. British Columbia Shipwrecks. (Langley: Stagecoach Publishing Co. Ltd., 1976).
Ce livre se concentre principalement sur « Le cimetière du Pacifique » et aborde les naufrages de façon vulgarisatrice. Il inclut également une bibliographie limitée.

Paterson, T.W. Shipwreck, Piracy and Terror. (Format brochure autoédité).
Ce mince volume traite des naufrages de façon romantique. Il fait mention du cimetière de Ross Bay, endroit où plusieurs victimes de naufrages ont été enterrées. Sa bibliographie se fie sur les archives de la Colombie-Britannique, les journaux et George Nicholson.

Scott, R. Bruce, “Breakers Ahead!”: On the Graveyard of the Pacific. (Sidney ,BC: Review Publishing House, 1970).
Cette source est un recueil limité des naufrages, principalement au large de la côte Ouest. Il y a très peu d’illustrations et pas de bibliographie.

haut

Phares

Rapport parlementaire spécial sur les phares, Phares : Les gens veulent des gens dans les phares. (Ottawa: 1995).
Ce rapport parlementaire comprend des commentaires et des extraits pour défendre les employés des phares. Il y a également une revue des opérations de sauvetage et une carte des phares sur la côte de la Colombie-Britannique.

Gibbs, J.A. Sentinels of the North Pacific: The Story of Pacific Coast Lighthouses and Lightships. (Oregon: Binfords & Mort, 1955).
Cette source possède un chapitre qui parle des phares de la Colombie-Britannique et de leurs histoires. Dans le chapitre sur le détroit Juan de Fuca, il y des histoires limitées et dépassées qui traite du commerce et des contacts entre les Premières nations et les « colons blancs » de Victoria. Gibbs aborde également les phares dans Shipwrecks off Juan de Fuca, ce qui rend cette source quelque peu désuète sauf dans un contexte général.

Graham, Donald, Keepers of the Light: A History of British Columbia’s Lighthouses and Their Keepers. (Madeira Park, B.C.: Harbour Publishing Co. Ltd., 1985).
Gardien de phare lui-même, l’auteur a compilé une histoire riche et détaillée des phares en Colombie-Britannique, y compris une grande section dévouée entièrement au cimetière du Pacifique. L’information est organisée selon des phares précis le long de la côte et inclut leurs histoires ainsi que les naufrages et sauvetages associés à chacun. Il aborde les intéressantes et importantes questions de la communication, des provisions et des ressources associées aux phares et aux gardiens.

Graham, Donald, Lights of the Inside Passage: a history of British Columbia's lighthouses and
their keepers.
(British Columbia: 1986).
Ce livre ressemble beaucoup à Keepers of the Light, mais se concentre davantage sur la relation gardien / phare. Chaque chapitre décrit un phare de la côte de la Colombie-Britannique (est de l’île de Vancouver) et certains des personnages historiques qui les faisaient fonctionner. Il contient également des lettres, des photos et des anecdotes historiques.

LeBlond, Paul H., A Review of the impact of Unmanning Western Region Lightstations. (Vancouver: 1987).
Cette étude jette un coup d’œil sur les pays qui ont enlevé les gardiens de phare et utilise les découvertes de la recherche à la situation de la Colombie-Britannique. Ce volume inclut des chartes indiquant le rendement des phares, les conditions météorologiques, les caractéristiques des phares et l’équipement de recherche et sauvetage, etc.

Tanod, Lynn and Jaksa, Chris, Guiding Lights: British Columbia’s Lighthouses and Their Keepers. (Madeira Park, B.C.: Harbour Publishing, 1998).
Par l’entremise de textes et de photos, ce livre jette un coup d’œil sur les gardiens de phare de la Colombie-Britannique. On y trouve également des cartes.

haut

Autres sources

  • Archives : Musée maritime de la Colombie-Britannique, Victoria, C.-B.
  • Archives : Musée de Campbell River, Campbell River, C.-B.
  • Archives : Musée maritime de Vancouver, Vancouver, C.-B.
  • Fichiers et cartes de M. Christopherson, donnée au Musée maritime de la Colombie-Britannique.
  • Entrevue avec le capitaine Finn Andersen, effecutée par Angela Andersen, le 15 décembre 2003 à Victoria en Colombie-Britannique.
  • Entrevue avec Jacques Mars, effecutée par Angela Andersen et Dealla Fahlman, le 4 décembre 2003 à Victoria en Colombie-Britannique.

Divers articles tirés du :
The Victoria Daily Chronicle (1863-1866)
The Victoria Times (1884-1980)
The Victoria Colonist (1858-1980)
The Times Colonist (1980-présent)

Franchère, Gabriel, Voyage to the Northwest Coast of America, (Chicago, 1954, originalement imprimé en 1854).

Giesecke, E.W., Search for the Tonquin: Parts I, II et III’, CUMTUX: Clatsop County Historical Society Quarterly, V. 10, Nos. 3 and 4, V. 11, No.1, (1990-1991).

Jewitt, John R., Narrative of the Adventures and Sufferings of John R. Jewitt; Only Survivor of the Crew of the Ship Boston, (New York; juillet 1815).

Marc, Jacques, Exploring the Lord Western, (Vancouver: UASBC, 1989).

Musée de Campbell River, ‘The Ripple Rock Story’, Museum Notes Numéro2, (Musée de Campbell River Museum et archives, 2002).

Sadilek, Charles, Diary of Charles Sadilek, Musée de Campbell River ms 77 35.

St. Louis Intelligencer, 7 janvier 1853.

haut

Plan du siteCréditsCommentairesBibliographieEnglishCopyright 2004 Musée maritime de la C.-B.